Gorre ha Goueled

La plateforme revendicative « Pour une Bretagne enfin majeure » est désormais en ligne

samedi 2 février 2019

Nous avons reçu ce courrier de l’association Ar Falz / Skol Vreizh :

Chers amis, mignoned ker,

Voilà plusieurs mois qu’au sein de l’association Ar Falz / Skol Vreizh nous nous alarmons de la situation générale de la Bretagne, principalement dans les domaines sociaux, économiques, environnementaux, culturels, linguistiques et politiques.

Il y a plus d’un an, lors de l’Assemblée générale d’octobre 2017 de l’association, a été décidée une publication faisant un état des lieux de la région. L’ouvrage Où va la Bretagne ?, sorti en mai 2018, l’a concrétisé.

S’en est suivi, en écho, le 16 novembre dernier à Ploujean-Morlaix, un colloque sur ce thème, lequel a abordé la question des alternatives politiques et économiques à la situation actuelle. Plus de 200 personnes, émanant d’horizons très divers et préoccupées par l’état de notre société bretonne, s’y sont retrouvées et ont débattu. Considérés par certains comme très pessimistes, nos analyses et les propos tenus lors de cette journée ont trouvé tout leur crédit dans l’explosion de la révolte des gilets jaunes, déclenchée quelques jours plus tard. Car, à la différence de beaucoup d’autres analystes, nous avons vu venir cette révolte depuis longtemps. La Bretagne va mal, comme nous le disons depuis des mois, et cela en dépit des apparences, mais surtout son avenir semble bien compromis si nous en restons aux logiques qui actuellement prévalent.

Aussi, à l’issue de cette journée du 16 novembre, l’association Ar Falz / Skol Vreizh a décidé avec d’autres partenaires ou acteurs individuels présents, de lancer un appel à toutes les forces politiques, syndicales et associatives se sentant concernées par l’avenir de la société bretonne, et également aux simples citoyens de ce pays, plateforme présentée à Carhaix le 18 janvier 2019 et votée à l’unanimité des participants présents.

Si l’association Ar Falz / Skol Vreizh n’a pas vocation à conduire un combat politique, elle peut, à travers la plateforme Pour une Bretagne enfin majeure, susciter l’émergence d’une mobilisation régionale visant à faire enfin de la Bretagne une région majeure, véritable euro-région comme le sont de nombreuses autres régions au sein de l’espace européen. Il y a urgence à mener une telle démarche car, sans elle, notre société risque dans très peu de temps de disparaître en tant que société particulière, reléguée aux rôles subalternes que lui accorderont les logiques économiques de la polarisation et assimilée culturellement par les forces uniformisatrices du marché. La Bretagne, territoire vieux de plus de 1 500 ans, doit continuer d’exister en tant qu’entité spécifique. Il est de notre devoir de la faire vivre et de la projeter dans l’immense mutation sociétale que nous imposent à la fois la mondialisation et la transition climatique dont les effets et les enjeux nécessiteront une profonde adaptation. La Bretagne a la capacité d’affronter de tels défis mais, pour cela, elle doit se mobiliser et assumer des choix qui devront lui être propres.

La plateforme revendicative Pour une Bretagne enfin majeure est désormais en ligne sur le site www.bretagnemajeure.bzh à laquelle vous pouvez prendre part en la signant, en la commentant et en la relayant auprès de vos réseaux pour qu’elle devienne un outil de revendication par et pour les Bretons.

Les personnes intéressées pourront également prendre part à l’un des cinq groupes de travail créés le 18 janvier à Carhaix :

1) Institutions / Réunification / Fiscalité. Animateurs : Yvon Ollivier, Yann C’hloareg, Romain Bily.

2) Énergie (Éolien, hydrolien, solaire, méthanisation...). Animateur : Gwénaël Henry.

3) Langues et cultures. Animateur : Jean-Claude Le Ruyet.

4) Aménagement (Urbanisme - Transports - Mer, pêche, aquaculture - Agriculture, agroalimentaire, consommateur). Animateur : Yves Lebahy.

5) Économie productive : Recherche (biologie, océanographie, électrique, numérique...) ; montée en gamme. Animateur : (?)

Nous espérons que vous rejoindrez cet appel et que vous le signerez.

Gant hor gwellañ gourc’hemennoù.

Evid Burew Ar Falz / Skol Vreizh :

Paolig Combot, prezidant, Jean-René Le Quéau, eil-prezidant,

Pour en savoir plus, pour lire le texte complet de cet appel, pour le signer :
www.bretagnemajeure.bzh


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 24 / 10870

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Accueil  Suivre la vie du site Autour de nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License